Vivre sans huile de palme

Tu peux déjà partir du principe que l’huile de palme n’étant pas un ingrédient que nous manipulons brut dans nos maisons, un bon moyen de l’éliminer est d’éviter les produits transformés industriellement. Et quand il est écrit « huile végétale » sans autre précision sur un emballage, c’est de l’huile de palme.
De même que « sodium palmate » dans les cosmétiques et plein d’autres petits noms subtiles. Il existe un site dédié pour t’aider :
http://vivresanshuiledepalme.blogspot.com/
Attention notamment au savon de Marseille : seul le vert avec huile d’olive n’en contient pas. Les paillettes de savon blanches, même d’une vraie savonnerie de Marseille, sont fait d’huiles de palme (et/ou de coprah, le sous-produit toxique et raffiné de l’huile de coco, pas mieux).

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s