Faire la vaisselle et l’entretien de la maison sans polluer ni la planète ni nos poumons

 

💫 Kit d’idées pour la vaisselle et l’entretien de la maison sans polluer ni la planète ni nos poumons 💫

💦 Pour la vaisselle, la sacro-sainte éponge étant devenue trop souvent un élément synthétique, pourquoi ne pas la remplacer en récupérant un simple morceau de textile un peu épais comme un carré de serviette éponge par exemple, qui sera ravie d’avoir une seconde vie. Pour le côté «gratounette », il existe des brosses à vaisselle rechargeables 100% naturelles et même compostables (la tête)! Disponibles à la Maison Zéro déchet, dans les drogueries. On peut aussi utiliser simplement la recharge sans le manche.

https://www.bebe-au-naturel.com/images/rep_articles/grandes/brosse-vaissellerecharge.jpg

💦 Le luffa est aussi une alternative, 100% végétale,  issue de la courge du même nom.  Totalement naturelle, elle est biodégradable et on peut la découper en fonction de ses besoins ou la faire pousser soi-même. Explications ici: https://www.consommerdurable.com/2016/05/eponges-vegetales-luffa/https://www.consommerdurable.com/2016/05/eponges-vegetales-luffa/https://www.consommerdurable.com/wp-content/uploads/2016/05/shutterstock_144924922-e1462540684624.jpg

 

💦 Le tawashi : il s’agit d’une petite éponge faite main à base de tissus usagés (chaussettes, collants, morceaux de tissus…). Vous pouvez vous en procurer facilement sur le net ou même mieux, les fabriquer vous-même lors d’ateliers. Sachez que le magasin Lamazuna met à disposition des « planches à tawashi » sur place. Ce qui vous permet au passage de faire le plein de produits de salle de bain zéro déchet ! =) Pour faire passer un tawashi en mode « gratounette », le tremper dans des coquilles d’oeufs broyées (ne raye pas les poêles!)

https://www.mieux-vivre-autrement.com/wp-content/uploads/2018/02/3-tawashis-diff%C3%A9rents.jpg Petit tuto tawashi

 

Pour nettoyer tout ce petit monde, un bain d’eau chaude + vinaigre blanc ou bicarbonate ou un petit tour dans le lave-linge de temps en temps fera l’affaire.

💦 Concernant le liquide vaisselle, le plus simple est encore le bon vieux savon de Marseille. En mettre un bloc (le vert est sans huile de palme contrairement au blanc) sur le bord de son évier dans une coupelle et tout simplement passer votre tissu/tawashi/brosse dessus. Efficace et dure longtemps. Pour bien dégraisser un plat gras, préférer l’utilisation d’une brosse avec.
Vous avez également la possibilité de vous procurer du liquide vaisselle écologique en vrac dans la plupart des magasins bio, chez Day dy Day, Jean Bouteille, Negozio Leggero.
Il existe des recettes de liquide vaisselle à faire soi-même mais je n’ai personnellement pas apprécié l’expérience : long à faire, texture gluante et trop liquide, efficacité mitigée.

Pour toutes les traces de calcaire, un petit coup de vinaigre blanc fera miraculeusement tout disparaître, aussi bien sur la vaisselle que les robinets. Idem pour nettoyer les vitres avec un morceau de journal. On le trouve lui aussi en vrac chez Day by day!

💦 Pour le ménage, là encore, la récup de tissus est la bienvenue (draps usés, serviettes, vêtements abimés…)  ou tout simplement des chiffons et torchons.  ⚠  Attention aux alternatives « miracle » type microfibre, qui sont en fait issues d’éléments pétrochimiques.

💦 Pour nettoyer et désinfecter la maison, le mélange d’1 litre d’eau + ½ litre de vinaigre blanc fera des merveilles dans un spray. Si l’odeur vous déplaît, outre le fait qu’on prend vite l’habitude et qu’elle s’évapore rapidement, vous pouvez laisser mariner des peaux de citron ou d’agrumes, des branches de menthe ou de thym/romarin dans votre mélange. Eventuellement ajouter quelques gouttes d’huiles essentielles (citron, lavande, tea tree, eucalyptus…à éviter si vous êtes enceinte) uniquement si vous voulez un effet très spécifique.

⚠  Là encore attention, les huiles essentielles ne sont pas à utiliser à la légère! Elles sont puissantes, peuvent provoquer des réactions et ont un vrai coût écologique aussi bien pour leur fabrication (notamment la provenance des plantes) qu’une fois qu’elles se retrouvent dans les eaux usées.

Le savon noir est parfait pour faire le ménage. Il nettoie parfaitement, éviers, toilettes,   sols (vérifier l’absence d’huile de palme!). Et son odeur citronnée est agréable.
La marque Briochin vend savon noir, savon de Marseille en paillettes, bicarbonate etc… est certifiée Ecocert et se trouve en drogueries et dans la plupart des supermarchés.     Day by day et Negozio Leggero les vendent également en vrac!

💦 Pour faire la poussière, sachez qu’un simple linge humide ou un vaporisateur d’eau suffisent amplement ! Au lieu de s’envoler pour retomber directement sur votre surface ou dans vos poumons, la poussière se colle ainsi au tissu. Très efficace et bien plus sain que tous les anti-poussière chimiques et suremballés.

💦 Pour la lessive: 50 g de savon de Marseille vert ou d’Alep en copeaux à faire fondre dans 1,5 à 2 litres d’eau chaude (une bouilloire suffit), le tout dans un ancien bidon de lessive. Elle figera sûrement un peu en refroidissant, il suffira alors de la secouer, de la diluer un peu ou de la mettre telle quelle dans le tambour de la machine. On peut aussi ajouter une dose de vinaigre blanc en guise d’adoucissant au moment du lavage.

✋  Vous vous doutez enfin qu’il vaut mieux bannir tout ce qui est lingette de nettoyage jetables (que ce soit pour le ménage, les mains ou les fesses de bébé)…là encore quelques minutes d’utilisation pour une pollution majeure. De plus elles s’accumulent dans les stations d’épuration, les bouchent et perturbent tout le circuit de traitement des eaux.

Concernant vos anciens produits ménagers entamés… maintenant qu’ils existent, autant les terminer. Sinon ils finiraient dans les wc ce qui reviendrait au même sauf qu’ils n’auraient même pas servi. Utilisez-les à toute petite dose, ils sont très concentrés. Et si vous craignez pour vos poumons, alternez avec les produits naturels ou donnez-les à quelqu’un qui n’a pas encore décidé de franchir ce cap.

Pensez quoiqu’il arrive à régulièrement ouvrir les fenêtres pour aérer votre lieu de vie.
Enfin n’oubliez pas que le propre n’a pas d’odeur!  💦

 

 

Pensez également aux ressources des actions 42 et 43!

La seconde vie cachée des objets

En dehors de l’utilisation que l’on en fait, on pense rarement aux aventures que les objets que l’on utilise ont pu vivre avant qu’on ne les possède (extraction des matières premières, fabrication, transport…) ou qu’ils vivront après qu’on s’en soit débarrassé, car non, ils ne se volatilisent pas! 😉 

Dans cet article, nous allons donc tenter de te donner une idée du poids environnemental global que la vie d’un objet fait peser sur la planète, pour par la suite questionner nos réflexes de consommation et montrer qu’il existe des alternatives à l’achat de produits neufs, qui, en plus d’économiser matières premières, énergies, eau et production de CO2, ne sont pas moins excitantes ou qualitatives, souvent même plus !

Lire la suite »

Sobriété oui mais heureuse !

S’engager dans une démarche de sobriété comme notre Défi (alimentation, consommation, utilisation des communs…) est une sacrée aventure. Cela amène souvent à se trouver en décalage avec le modèle dominant de la société, l’organisation traditionnelle des cercles familiaux, d’amis et du monde du travail. Ce décalage peut être source d’anxiété, de sentiments forts et violents. Quoi de plus normal ? Personne n’a envie de se marginaliser et de perdre le lien affectif avec ses proches, si important pour l’équilibre personnel ne serait ce que pour sauver la planète !Lire la suite »

Réduire l’impact de ses équipements informatiques

💻 Tablettes, téléphones, ordinateurs, nous les utilisons tous les jours et certains d’entre nous en sommes même accros ! Nous ne comptons plus les heures que nous passons à utiliser nos ordinateurs, nos téléphones et nos laptops, alors que leur utilisation n‘a rien d’immatériel et n’est pas sans impact.

47 % des émissions de gaz à effet de serre générés par le numérique sont dues aux équipements des consommateurs (ordinateurs, smartphones, tablettes, objets connectés, GPS…) (Source : ADEME)

Je vous propose un tour d’horizon des bonnes pratiques pour limiter leurs externalités ou du moins avoir un usage plus modéré de nos équipements informatiques !

Lire la suite »

La vision des Nouveaux Terriens

Mais au fait comment Les Nouveaux Terriens voient le monde ?

Dans ce petit article, nous voulions partager avec vous quelques analyses qui expliquent pourquoi nous avons décidé de créer les Nouveaux Terriens. Vous verrez aussi (non scientifiquement) ce que serait une Nouvelle Terre. Plutôt sympa à vivre, vous allez voir !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

« Vivre la sobriété heureuse » Quelques mots pour être inspirés !

Se désencombrer ? C’est se séparer du superflu du côté des objets et des vêtements. Mais vous allez me dire « comment fait-on ? ». Pour vous aider vous pouvez vous inspirer du documentaire « Minimalism : a documentary about the important things ». Puis vous pouvez commencer à passer à la mise en pratique avec ces deux articles :
– Le Projet 100 objets
– Défi minimaliste en 30 jours
Ils aident à commencer le désencombrement en passant par le jeu. Alors prêt à jouer ? 🙂

Lire la suite »

Faire de la place pour la culture et la nature dans nos vies

 

Ma conviction est qu’une vie riche, heureuse et résiliente n’est possible qu’en laissant une place à la culture et à la nature dans nos vies. C’est un combat, c’est vrai ! Contre la surcharge de notre vie professionnelle, la place envahissante des écrans et du digital qui peut être maîtrisée et la surabondance du contenu publicitaire ou passif qui nous envahit tous les jours.Lire la suite »